malauventre.fr

Syndrome de l'Intestin Irritable

Retour à la liste

Velouté léger de céleri et artichauts, gnocchis de Roquefort et petits croûtons dorés

Elaboré par Christian Constant & Stéphane Schmidt

Pour 6 personnes

Ingrédients

Pour le velouté
• ½ céleri rave moyen
• ½ citron
• 4 artichauts
• 1L de bouillon de volaille dégraissé
• 15 cl de crème fraîche
• ½ botte de cerfeuil
• Sel, poivre du moulin


Pour les gnocchis
• 200 gr de roquefort
• 1 jaune d’oeuf
• 1 cuillère à café de maïzena
• ½ botte de ciboulette ciselée
• 3 tranches de pain de mie


Préparation

Laver et éplucher le céleri et le tailler en petits morceaux (3 cm de côté environ), puis réserver.

Retirer les feuilles d’artichauts, casser les pieds, les éplucher, enlever le foin, les citronner avec ½ citron et les couper en morceaux. (Il est important de casser les pieds des artichauts et non de les couper afin de retirer les fibres.)

Mettre le céleri et les artichauts dans une casserole, ajouter le bouillon de volaille, porter à ébullition et laisser cuire 20 minutes.

Ajouter la crème fraîche puis faire recuire (8 minutes environ).

Mixer au « blender » afin d’obtenir une consistance veloutée.

Réserver au chaud.


Les gnocchis

Á l’aide d’une fourchette, écraser le roquefort, ajouter le jaune d’oeuf, la maïzena et bien mélanger à l’aide d’une spatule puis ajouter la ciboulette.

Former les gnocchis à l’aide de 2 cuillères à café et les pocher dans une grande casserole d’eau bouillante salée.

Les gnocchis sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.

Les égoutter sur un linge et réserver ;

Tailler le pain de mie en petits dés, les déposer sur une plaque du four et les faire cuire 5 minutes à 180° en les remuant de temps en temps afin qu’ils soient dorés.

Répartir les gnocchis dans 6 assiettes creuses et parsemer avec les croûtons dorés. 

Verser le potage de céleri puis décorer de quelques pluches de cerfeuil et assaisonner d’un tour de poivre du moulin.

Astuces

Le temps de cuisson peut varier selon la grosseur des légumes.
Ne pas hésiter à garder le bouillon pour d’autres recettes.