malauventre.fr

Syndrome de l'Intestin Irritable

Adopter une alimentation équilibrée

 

Régularité, lenteur et équilibre


Voici quelques conseils faciles à suivre au quotidien qui pourront vous aider à acquérir les réflexes d’une alimentation équilibrée : 

  • Adopter une régularité dans la prise des repas : 

La régularité des repas est importante car au moment du repas, l’intestin se prépare à recevoir le nouveau bol alimentaire. Pour cela, dès que l’on passe à table, le fait de voir les aliments, de sentir les odeurs de nourriture, prépare l’intestin à recevoir la nourriture (secrétions d’enzymes de la digestion, d’hormones et contractions nécessaires au bon transit). Plus les repas sont pris à heure fixe et régulière et plus cette préparation est rapide et efficace. Le résultat en est une meilleure digestion (pas de sensation de lourdeurs), un transit régulé et moins de maux de ventre.
Il est également important de ne pas sauter de repas et d’éviter le grignotage, notamment après le dîner. 

  • Prendre son temps pour manger : 

Il est important de manger lentement et de bien mastiquer les aliments. Cela évite tout d’abord les ballonnements douloureux, car on avale moins d’air que lors d’une prise alimentaire précipitée. De plus, les aliments étant mieux déchiquetés par la mastication, ils seront ensuite mieux digérés par les enzymes gastriques.
Autre avantage, prendre son temps permet aussi de réguler la quantité de nourriture ingérée et cela évite d’ingérer des aliments en excès. Il faut entre 20 et 30 minutes pour que le signal de satiété soit transmis de l’estomac au cerveau.

  • Boire suffisamment : 

Que ce soit en cas de constipation ou de diarrhée, il est absolument indispensable de boire suffisamment d’eau. Les fibres (notamment les fibres solubles) ingérées ont besoin d’eau, sinon elles seront inefficaces.
L’eau est absorbée en priorité pour être dirigée vers les tissus et seul l’excédent reste dans le côlon. C’est pourquoi l’insuffisance d’apport hydrique aboutit à des selles dures et donc difficiles à évacuer.
L’eau permet de ramollir les selles et de faciliter ainsi le travail du côlon qui peut faire progresser les aliments « sans douleur ».
Il est nécessaire de boire 1,5 à 2 litres par jour.

Certaines eaux minérales sont reconnues pour accélérer le transit et sont donc particulièrement utiles en cas de constipation : ce sont les eaux riches en magnésium. Cet élément agit en luttant contre les spasmes du côlon. Les eaux thermales sont plus riches en magnésium et de ce fait plus efficaces. On les trouve dans les stations de cure thermale et en vente en pharmacie ou par correspondance.

  • Limiter les excitants : 

Alcool, tabac, caféine, pris en excès, vont perturber les fonctions digestives et augmenter la vulnérabilité au stress.

  • Limiter ou réduire la consommation d’aliments riches en matières grasses :

Ils ont la propriété de stimuler fortement les réflexes gastro-coliques (contractions de l'intestin suivies de coliques survenant après ingestion de certains aliments).

 

Pour vous aider à élaborer des repas équilibrés,
reportez-vous à la rubrique « Recettes de chefs »