malauventre.fr

Syndrome de l'Intestin Irritable

Adopter une alimentation équilibrée

 

Les fibres : importantes dans l’alimentation mais sans excès


L’intérêt d’un régime enrichi en fibres dans le syndrome de l’intestin irritable n’a pas été prouvé médicalement
. Cette attitude pourrait même être délétère pour le confort intestinal global. 

Seul son effet bénéfique sur la constipation, sans pour autant agir sur la douleur, est notable. 

Les fibres alimentaires issues des fruits et légumes laissent dans le côlon de nombreux résidus et permettent ainsi de réguler le transit et de lutter contre la constipation. Cet effet n’est possible que si les fibres sont suffisamment hydratées donc si l’apport en eau est d’au moins 1,5 à 2 litres par jour.
Les fibres solubles sont mieux supportées que les fibres insolubles qui peuvent même aggraver certains symptômes comme les ballonnements et les flatulences et sont donc à éviter.

En cas de constipation, privilégiez les fibres cuites (mieux tolérées) et pensez aux céréales (le kamut, l’épeautre, le quinoa). N’oubliez pas de boire suffisamment. 

 

 

Pour connaître les aliments riches en fibres solubles ou en fibres insolubles,
consultez la rubrique « le rôle de la nutrition »