malauventre.fr

Syndrome de l'Intestin Irritable

Qu’est-ce que le Syndrome de l’Intestin Irritable ?

 

Principaux symptômes

Le syndrome de l’intestin irritable est un trouble chronique, récidivant. Il n’a pas de cause organique (c’est-à-dire qu’il n’y a pas de lésion de l’intestin), ni de cause morphologique ou biologique. Il se manifeste essentiellement par 3 symptômes prédominants :

Les maux de ventre ou douleurs abdominales :

Ce sont des douleurs intermittentes, localisées ou diffuses, et dont l’intensité peut varier d’une personne à une autre. Ces douleurs sont principalement liées aux spasmes intestinaux et aux ballonnements.
De plus, l’intestin peut devenir hypersensible (on parle d’hypersensibilité viscérale), ce qui augmente les sensations perçues par le patient.
Enfin, dans certains cas, il peut simplement s’agir d’un inconfort digestif, c’est-à-dire une sensation abdominale qui est désagréable mais non douloureuse.

Les ballonnements :

Les ballonnements sont une sensation de gonflement de l'abdomen, qui s’accompagne d’un besoin d'éructer ou d’évacuer des gaz, bien qu’ils ne soient pas nécessairement associés à un volume de gaz plus important.
Ils apparaissent notamment après un repas ou le soir, vous obligeant parfois à desserrer votre ceinture de pantalon, ou vos vêtements.

Les troubles du transit :

Il existe différents types de troubles du transit dans le syndrome de l’intestin irritable : la diarrhée, la constipation ou encore une alternance des 2.

  • La diarrhée est caractérisée par des selles fréquentes, plutôt molles, voire liquides. Il est question de diarrhée lorsqu’il y a plus de trois selles molles ou liquides par jour. On parle alors de syndrome de l’intestin irritable avec diarrhée prédominante (SII-D).
  • La constipation est un retard ou une difficulté d'évacuation des selles, qui sont moins fréquentes, moins abondantes et plus dures que la normale. Il est question de constipation lorsqu’il y a moins de 3 selles par semaine. On parle alors de syndrome de l’intestin irritable avec constipation prédominante (SII-C).
  • En cas d’alternance de diarrhée et constipation, on parle de forme mixte du syndrome de l’intestin irritable (SII-M).

 

Symptômes parfois associés

Syndrome de chevauchement

  • Symptômes de douleur ou de malaise dans la région supérieure du ventre (dyspepsie)
  • Symptômes de reflux gastro-œsophagien

Manifestations extra-digestives

  • Syndrome de fatigue chronique
  • Maux de tête
  • Douleurs chroniques du dos (lombalgies)
  • Symptômes urinaires
  • Douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie)
  • Douleurs musculaires chroniques étendues ou localisées à des régions du corps (fibromyalgie)

    La présence des symptômes extra-digestifs n’augmente pas la sensibilité des critères de Rome mais leur présence est associée à une forme plus sévère.