malauventre.fr

Syndrome de l'Intestin Irritable

Comment est établi le diagnostic d’un Syndrome de l'Intestin Irritable ?

 

Une démarche « d’exclusion »

Chez la majorité des patients, il est possible d’établir un diagnostic positif de SII
sans recourir à des examens complémentaires

 

Le diagnostic de cette maladie est principalement un diagnostic dit d'exclusion : le médecin doit d'abord vérifier que vous ne souffrez pas d'une autre pathologie exprimant les mêmes symptômes. 

Dans un premier temps, le médecin, généraliste ou spécialiste, établit un diagnostic basé sur un interrogatoire, ainsi qu’une évaluation des signes par examen clinique du patient.
Les examens complémentaires sont surtout réalisés pour éliminer une cause organique, car aucun ne permet d’affirmer la maladie.

Des explorations adaptées en fonction de l’âge du patient et des signes cliniques peuvent être nécessaires dans certains cas. Une coloscopie pourra notamment être indiquée sur l’avis d’un gastro-entérologue.